« LE CRIME DU SIÈCLE »

Mon Quotidien - - LE KIDNAPPING -

CONTEXTE Après son ex­ploit, Charles Lind­bergh ren­contre Anne Spen­cer Mor­row, une jeune pion­nière de l’avia­tion. Ils se ma­rient en 1929 et ont six en­fants. L’aî­né est kid­nap­pé en 1932.

À Fle­ming­ton (New Jer­sey), aux ÉtatsU­nis (Amé­rique), le 12 fé­vrier 1935

LES FAITS

As­sis sur l’es­trade, Charles Lind­bergh té­moigne lors du pro­cès de l’en­lè­ve­ment et du meurtre de son fils aî­né. En mé­daillon, l’avis de re­cherche pu­blié après la dis­pa­ri­tion de Charles Junior, en mars 1932. Le pe­tit gar­çon avait moins de deux ans.

COM­PRENDRE

Charles Junior est en­le­vé dans la mai­son de ses pa­rents, à East Am­well, dans l’État amé­ri­cain du New Jer­sey. Le kid­nap­peur laisse des lettres ré­cla­mant une ran­çon to­tale de 50 000 dol­lars (670 000 eu­ros ac­tuels) contre la li­bé­ra­tion de l’en­fant. Charles Lind­bergh paye, mais le ra­vis­seur ne lui rend pas son fils. Le corps du pe­tit gar­çon est re­trou­vé à 7 km de la mai­son fa­mi­liale, deux mois et de­mi plus tard. Après deux ans d’en­quête, un an­cien sol­dat al­le­mand de la Pre­mière Guerre mon­diale (1914-1918), Bru­no Haupt­mann, est ar­rê­té et ac­cu­sé du crime. Ju­gé cou­pable, il est condam­né à mort et exé­cu­té en 1936. L’homme a tou­jours af­fir­mé son in­no­cence. La cé­lé­bri­té de Charles Lind­bergh rend ce crime et le pro­cès qui suit très mé­dia­tiques. Les jour­naux amé­ri­cains le qua­li­fient de « crime du siècle ». Après cette af­faire, l’en­lè­ve­ment d’en­fant de­vient un crime pas­sible (pou­vant être pu­ni) de la peine de mort aux États-Unis.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Quel cé­lèbre ban­dit a pro­po­sé d’ai­der Lind­bergh à re­trou­ver son fils ? Chi­ca­go. de cri­mi­nel) groupe( ma­fia

la de chef le 1947),1899-( Ca­pone Al

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.