Inon­da­tions dans le Sud

Mon Quotidien - - FRANCE - M. Serre

Un dé­luge s’est abat­tu, lun­di, sur la ré­gion Lan­gue­docRous­sillon. L’Aude (11), les Py­ré­nées-Orien­tales (66) et le Gard (30) ont été tou­chés. Mais c’est l’Hé­rault (34) qui a le plus souf­fert. Il est tom­bé, en 36 heures, l’équi­valent de 4 mois de pluie. La ville de Mont­pel­lier (34) a été to­ta­le­ment inon­dée. Il a plu l’équi­valent de 2 bai­gnoires d’eau par mètre car­ré en quelques heures ! C’est la deuxième ca­tas­trophe na­tu­relle qui s’abat sur la ré­gion en 10 jours (lire n° 5 383). Les in­tem­pé­ries ont cau­sé de gros dé­gâts ma­té­riels. Mais, cette fois, il n’y a eu ni vic­times ni bles­sés. Les trans­ports ont été très per­tur­bés : les gares et les aé­ro­ports ont été blo­qués. Les avions ont été dé­rou­tés, et les tram­ways, les bus et les trains ont été ar­rê­tés. Des routes ont été fer­mées. 1 500 pom­piers et gen­darmes ont été ap­pe­lés pour ve­nir en aide aux ha­bi­tants. Plus de 5 000 per­sonnes ont été ai­dées dans la nuit de lun­di à mar­di, dans l’Hé­rault. Quelque 1 800 per­sonnes ont été blo­quées dans les gares, où elles ont re­çu des cou­ver­tures et des re­pas. D’autres ont dor­mi dans les trains ou dans un aé­ro­port. Les ha­bi­tants avaient re­çu pour consigne de res­ter où ils étaient. La Croix-Rouge et l’ar­mée ont ins­tal­lé 1 600 lits dans des gym­nases et des salles de spec­tacles pour les au­to­mo­bi­listes pris au piège. Les trans­ports sco­laires ont été ar­rê­tés. Les élèves, eux, de­vaient res­ter à l’école jus­qu’à la fin de l’alerte rouge. Près de 1 200 en­fants et ado­les­cents ont donc dor­mi dans leur éta­blis­se­ment.

Com­bien y a-t-il d’ha­bi­tants à M

Le Lez (une ri­vière) a dé­bor­dé à Mont­pel­lier (34).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.