Faute de ban­quise, les morses ar­rivent en Alas­ka

Mon Quotidien - - MONDE - S. Her­vy

Plus de 35 000 morses ont été comp­tés sur une plage d’Alas­ka, aux États-Unis (Amé­rique), sa­me­di ! Ces mam­mi­fères passent ha­bi­tuel­le­ment l’hi­ver dans la mer de Bé­ring (si­tuée entre l’Alas­ka et la Rus­sie). Les fe­melles donnent nais­sance à leurs pe­tits sur la ban­quise. Mais, de­puis quelques an­nées, on ob­serve de plus en plus de morses sur les côtes d’Alas­ka. La rai­son : à cause du ré­chauf­fe­ment du cli­mat, la ban­quise fond et les morses ne peuvent plus s’y ré­fu­gier du­rant l’hi­ver. Pro­blème : sur la côte, les morses sont da­van­tage me­na­cés par les ours polaires et les hommes chas­seurs. Et, lors­qu’ils prennent peur (à cause d’un bruit d’avion, d’un homme qui ap­proche...), ces ani­maux s’écrasent les uns les autres !

Sur cette photo prise la se­maine der­nière, on voit 1 500 morses re­grou­pés sur une plage d’Alas­ka, près d’un vil­lage d’Inuits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.