À l’aé­ro­port, quelle dif­fé­rence y a-t-il entre po­lice et douane ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Per­sonnes. « Si on sim­pli­fie : la po­lice de l’air s’oc­cupe des per­sonnes et la douane s’oc­cupe des mar­chan­dises. Quand on dit “les doua­niers ont ar­rê­té quel­qu’un”, c’est faux ! C’est la po­lice de l’air et des fron­tières. » Chiens. « Dans l’aé­ro­port, les doua­niers ont 2 mis­sions. Des agents contrôlent les va­lises des voya­geurs. D’autres sur­veillent les co­lis et les mar­chan­dises qui sont trans­por­tés par les avions. Ils tra­vaillent par­fois avec des chiens qui re­niflent les pa­quets (pour cher­cher de la drogue, par exemple). Ce sont aus­si les doua­niers qui contrôlent l’achat des ci­ga­rettes et de l’al­cool. Une cer­taine quan­ti­té est au­to­ri­sée. La douane sai­sit ce qui est en trop. » Sac. « La po­lice de l’air contrôle l’en­trée dans le pays des per­sonnes. Les po­li­ciers ar­rêtent celles qui n’ont pas de pas­se­port en règle. Par­fois, po­lice et douane tra­vaillent en­semble. Par exemple, si la douane trouve de la co­caïne dans le sac d’un voya­geur, elle re­met l’in­di­vi­du à la po­lice. » Mi­nis­tère. « Doua­niers et po­li­ciers ne dé­pendent pas du même mi­nis­tère. La douane dé­pend du mi­nis­tère des Fi­nances. La po­lice de l’air et des fron­tières, du mi­nis­tère de l’In­té­rieur. » Il y a des douanes à la fron­tière France-Bel­gique. Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.