Le coeur d’une reine est ex­po­sé

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

On cé­lèbre cette an­née les 500 ans de la mort d’Anne de Bre­tagne, du­chesse et 2 fois reine de France. À cette oc­ca­sion, le re­li­quaire en or conte­nant son coeur est ex­po­sé. Il est vi­sible jus­qu’au 2 no­vembre au mu­sée de Bre­tagne, à Rennes (35). Anne de Bre­tagne de­vient du­chesse en 1488, à l’âge de 11 ans. Elle se ma­rie à 13 ans à l’en­ne­mi de la France, le roi Maxi­mi­lien Ier. La France entre alors en guerre contre la Bre­tagne. Pour sau­ver son peuple, elle se ma­rie au roi de France Charles VIII (8), puis à son suc­ces­seur, Louis XII (12). Elle meurt en 1514. Ses fu­né­railles somp­tueuses durent 4 jours. Sa der­nière vo­lon­té : don­ner son coeur aux Bre­tons. Pré­sen­té au pu­blic du­rant 6 jours en 1514, il a été en­ter­ré à Nantes (44), près des pa­rents d’Anne. aux 3 ados qui ont joué avec des pé­tards, mer­cre­di, à Cha­bons (38). Ils les ont ar­ro­sés avec un al­cool. Les flammes ont tou­ché une haie d’arbres et un boî­tier élec­trique ser vant aux éclai­rages de la rue. Les ados ont été ar­rê­tés par la po­lice. à l’homme qui condui­sait avec 3,80 g d’al­cool par litre de sang, mer­cre­di, à Boves (80). C’est près de 8 fois la li­mite au­to­ri­sée ! Il a été sor ti de sa voi­ture par des pas­sants, puis ar­rê­té. au po­li­cier qui s’était mis en co­lère contre une conduc­trice, en dé­cembre, à Nan­cy (54). Il lui avait don­né une amende pour se ven­ger, alors qu’elle n’avait rien fait. Il a été condam­né, mer­cre­di, à don­ner 1 000 eu­ros à sa vic­time. au foot­bal­leur An­dréPierre Gi­gnac. Il a été sé­lec­tion­né pour jouer avec les Bleus lors du match contre le Por tu­gal, sa­me­di pro­chain. au groupe The Dø. Jeu­di, son al­bum Shake Shook Sha­ken était en tête des té­lé­char­ge­ments d’al­bums sur iTunes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.