« Il faut créer da­van­tage de zones pro­té­gées »

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

Il y a plus que ja­mais ur­gence à pro­té­ger les ani­maux sau­vages. Leur nombre a di­mi­nué de moi­tié dans le monde en 40 ans seule­ment, se­lon un rap­port ré­cent du WWF, un groupe de pro­tec­tion de la na­ture. « On a me­su­ré l’évo­lu­tion, entre 1970 et 2010, de 3 000 es­pèces de ver­té­brés : mam­mi­fères, oi­seaux, rep­tiles, am­phi­biens et pois­sons », ex­plique Ch­ris­tophe Ro­tu­rier, du WWF France. Les zones les plus tou­chées sont l’Amé­rique du Sud et l’Asie-Pa­ci­fique et les es­pèces d’eau douce sont les plus me­na­cées. « La pre­mière cause est la des­truc­tion de l’ha­bi­tat des ani­maux, comme les fo­rêts que l’on rase

À cause du bra­con­nage, le nombre d’élé­phants a bais­sé de 60 % en 10 ans

pour faire pousser du so­ja et nour­rir le bé­tail. Le ter­ri­toire des ani­maux se ré­duit aus­si à cause des construc­tions de bâ­ti­ments, de routes, de bar­rages… Autres me­naces : la pêche (même in­vo­lon­taire, comme avec les fi­lets où s’em­mêlent les tor­tues ma­rines) et la chasse : le nombre d’élé­phants a bais­sé de 60 % en 10 ans, à cause du bra­con­nage. » En­fin, le ré­chauf­fe­ment du cli­mat me­nace les ours polaires et de nom­breux autres ani­maux. « Il faut pas­ser à l’ac­tion ! rap­pelle Ch­ris­tophe Ro­tu­rier. Il faut créer da­van­tage de zones pro­té­gées où les ani­maux se­ront à l’abri. Il faut aus­si mieux res­pec­ter les lois : 40 % du bois est cou­pé illé­ga­le­ment ! Autres idées : man­ger moins de viande pour avoir moins de so­ja à culti­ver, prendre les trans­ports en com­mun au lieu de la voi­ture, mettre un pull avant de chauf­fer la mai­son à fond... » 100 « ter­rains de foot » de fo­rêts dis­pa­raissent toutes les 3 mi­nutes dans le monde. Vrai ou faux ?

Pour être sur veillé et pro­té­gé,

cet élé­phant a été équi­pé d’un col­lier avec une ba­lise GPS,

au Tchad (Afrique).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.