À l’école, les en­fants ne sont pas tou­jours gen­tils

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

« Lui, c’est pas mon co­pain. » Cette phrase re­vient sou­vent dans la bouche des en­fants. Com­ment jugent-ils les autres ? En fonc­tion de quels cri­tères aiment-ils ou non quel­qu’un ? 2 so­cio­logues ont vou­lu ré­pondre à ces ques­tions. Du­rant 2 ans, ils ont ob­ser­vé des élèves de pri­maire dans 2 écoles. Bi­lan. Les en­fants réuti­lisent sur­tout ce qu’ils ont ap­pris avec les adultes ou en­ten­du. À la mai­son, les pa­rents leur disent ce qui est propre ou sale, trop court, trop gros, beau ou moche... Les en­fants prennent ces goûts comme bases pour ju­ger. À l’école, de mau­vaises notes peuvent iso­ler un élève. Et les mots de l’en­sei­gnant sont re­pris par les élèves : un en­fant peut, par exemple, être trai­té de co­chon si le maître a dit de lui qu’il écri­vait « comme un co­chon » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.