Un par­cours spor­tif ex­trême... dans la boue

Mon Quotidien - - FRANCE - M. Serre

Tous dans la boue pour The Mud Day, au Gar­ric (81), sa­me­di ! C’est une épreuve ex­trême où il faut être fort dans sa tête... et dans son corps. Mais ce concours est plus amu­sant qu’une course à pied « clas­sique » ! La pre­mière course à obs­tacles du genre est née à Wol­ve­rhamp­ton, au Royaume-Uni (Eu­rope), en 1987. C’était le Tough Guy (« gars so­lide », en an­glais). Ar­ri­vée aux États-Unis (Amé­rique) quelques an­nées plus tard, elle de­vient plus dif­fi­cile pour les concur­rents. Elle change de nom et de­vient « The Mud Day » (« le jour de la boue »). Les par­ti­ci­pants par­courent 13 km sur un cir­cuit avec plus de 20 obs­tacles : eau, glace, mi­ni-dé­charges élec­triques, fi­lets, pyramides de paille à es­ca­la­der... sou­vent dans la boue ! aux vo­leurs qui se sont in­tro­duits dans un ap­par­te­ment, au Havre (76), sa­me­di. Le pro­prié­taire, qui pre­nait sa douche, les a en­ten­dus. Il les a pour­sui­vis, pieds nus, dans la rue ! Les mal­frats ont été ar­rê­tés par des gen­darmes en pa­trouille dans le quar tier. au jeune homme qui se fai­sait pas­ser pour un han­di­ca­pé, à Mon­ti­vil­liers (76). Il est en­tré dans un ma­ga­sin, as­sis dans un fau­teuil rou­lant, la se­maine der­nière. Sous ses fesses, il a ca­ché (dans du pa­pier d’alu­mi­nium) des ob­jets qu’il a vo­lés. Il a été dé­mas­qué et ar­rê­té grâce à la ca­mé­ra de sur veillance. à l’équipe de France de foot. Elle a ga­gné 3 à 0 contre l’Ar­mé­nie (Asie), mar­di, en match ami­cal. à Su­per Smash Bros. Ce jeu est en tête des ventes sur Nin­ten­do 3DS, cette se­maine, se­lon le site

Des concur­rents de The Mud Day,

en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.