LA BELLE ET LA BÊTE

Mon Quotidien - - LE MOU­CHE­RON ET LE DRO­SÉ­RA -

CONTEXTE En ex­po­sant les in­sectes dans leurs moindres dé­tails, Phi­lippe Martin veut mon­trer la beau­té de la na­ture, mais aus­si sa fra­gi­li­té, pour nous en­cou­ra­ger à la pré­ser­ver.

Dans l’Hé­rault, en France

LES FAITS

Ce mi­nus­cule mou­che­ron de 3 mil­li­mètres vient d’être pié­gé par une plante in­sec­ti­vore ! La scène se dé­roule dans une tour­bière, au pied de la Mon­tagne Noire, un mas­sif (en­semble) de mon­tagnes dans le sud de la France. Une tour­bière est une zone hu­mide où se forme la tourbe, une sorte de ter­reau for­mé par la dé­com­po­si­tion des vé­gé­taux.

IL A DIT

« Cette plante car­ni­vore s’ap­pelle “dro­sé­ra”. Elle ne pousse que dans les tour­bières, comme une di­zaine d’autres es­pèces de plantes car­ni­vores, ex­plique Phi­lippe Martin. Au bout des ten­ta­cules ac­cro­chés aux feuilles, ce ne sont pas des gouttes d’eau mais une sorte de colle. Elle per­met à la plante de pié­ger ses proies. Avant de l’ava­ler et de le di­gé­rer, la plante doit at­tendre que le mou­che­ron se dé­com­pose (tombe en mor­ceaux). Ce­la peut prendre plu­sieurs jours. Pour ob­te­nir cette image, j’ai pris en­vi­ron 90 pho­tos, à la tom­bée de la nuit et sans flash. À cet ins­tant, le mou­che­ron ve­nait d’être cap­tu­ré. Il bou­geait en­core. »

LE SA­VIEZ-VOUS ?

Dans quel al­bum des Sch­troumpfs le Grand Sch­troumpf trans­forme-t-il par er­reur une pâ­que­rette en plante car­ni­vore ? Du­puis). éd.( Peyo de

Cra­cou­cass, le et Sch­troumpfs Les

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.