Ci­né : Ma­gie et hu­mour dans « Le Gri­moire d’Ar­kan­dias »

Mon Quotidien - - TEST - R. Botte

« Un jour, dans un mys­té­rieux gri­moire, j’ai dé­cou­vert la re­cette d’une bague d’in­vi­si­bi­li­té. » Le per­son­nage qui pro­nonce cette phrase s’ap­pelle Théo. Ce ga­min d’une di­zaine d’an­nées est le hé­ros du film Le Gri­moire d’Ar­kan­dias. Ce film est adap­té du pre­mier tome de la tri­lo­gie d’Éric Bois­set (lire sup­plé­ment livres de­main). Le père de Théo est mort. De­puis, la vie de fa­mille est plus dif­fi­cile. En plus, sa mère est ac­cu­sée, à tort, d’avoir volé un ta­bleau sur son lieu de tra­vail… Quand Théo se re­trouve en pos­ses­sion de cette in­croyable bague, il ima­gine pou­voir prou­ver l’in­no­cence de sa mère. Avec ses amis Lau­ra et Bon­nav, il met au point une stra­té­gie. Mais être in­vi­sible n’est pas si simple... sur­tout quand Théo se fait vo­ler la bague ! Il lui faut ab­so­lu­ment re­de­ve­nir vi­sible avant 2 jours, 6 heures et 17 mi­nutes. Si­non, Théo est me­na­cé de ne ja­mais ré­ap­pa­raître…

Ce film sort de­main au ci­né­ma. Luc, Fa­vo­ris • Chan­teur : Stro­mae • Chan­son : Tous les mêmes • Livres : Jour­nal d’un dé­gon­flé • BD : Les Rug­by­men *

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.