Dans sa chute libre, il a at­teint 1 322 km/h

Mon Quotidien - - À LA UNE -

Alan Eus­tace, 57 ans, pré­pa­rait son pro­jet en se­cret de­puis 3 ans ! Ven­dre­di, ce chef du cé­lèbre site In­ter­net Google a bat­tu le re­cord d’al­ti­tude en bal­lon, dé­te­nu de­puis 2012 par Fe­lix Baum­gart­ner (lire Historique). Il s’est éle­vé à 41 km au-des­sus du dé­sert du Nou­veau-Mexique, une ré­gion du sud des États-Unis (Amé­rique). Puis l’Amé­ri­cain a sau­té dans le « vide » ! Ré­cit de l’ex­ploit. À l’aube, Alan Eus­tace s’est éle­vé dans le ciel, at­ta­ché à un bal­lon gon­flé à l’hé­lium. Il por­tait une com­bi­nai­son res­sem­blant à celle des as­tro­nautes, qui le pro­té­geait et lui ap­por­tait de l’oxy­gène

C’était éton­nant, ma­gni­fique. J’ai pu voir l’obs­cu­ri­té de l’es­pace

(pour res­pi­rer). Il a mis 2 heures à at­teindre 41 km d’al­ti­tude (soit 2 km plus haut que Fe­lix Baum­gart­ner en 2012). « C’était éton­nant, ma­gni­fique. J’ai pu voir l’obs­cu­ri­té de l’es­pace et les couches de l’at­mo­sphère (lire p. 2), ce que je n’avais ja­mais vu avant », a-t-il ra­con­té à des jour­naux amé­ri­cains. Puis, avec

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.