TRANSPORT HORS DU COM­MUN

Mon Quotidien - - BOLIVIE -

CONTEXTE La Bo­li­vie (Amé­rique) est près de deux fois plus vaste que la France mais six fois moins peu­plée. La Paz, la ca­pi­tale, et la ville voi­sine d’El Al­to comptent 1,7 mil­lion d’ha­bi­tants.

À La Paz, en Bo­li­vie (Amé­rique), le 10 oc­tobre

LES FAITS

Un té­lé­phé­rique géant passe au-des­sus de La Paz. Il a été mis en ser­vice en mai, pour re­lier la ca­pi­tale bo­li­vienne à El Al­to. Les deux villes ne sont dis­tantes que de 10 km, mais il faut par­fois plus d’une heure pour les par­cou­rir sur une unique pe­tite route de mon­tagne. Ce moyen de transport per­met aus­si de ré­duire la pol­lu­tion. C’est le té­lé­phé­rique ur­bain (en ville) le plus long et le plus haut du monde.

LES CHIFFRES

• 10 km. Ce se­ra la lon­gueur to­tale du té­lé­phé­rique, di­vi­sée en trois lignes. La pre­mière trans­porte les voya­geurs sur 2,6 km, la deuxième, sur 3,9 km et la der­nière, pro­chai­ne­ment mise en ser­vice, ter­mi­ne­ra le par­cours. • 800 m. Il s’agit du dé­ni­ve­lé du té­lé­phé­rique, c’est-à-dire la dif­fé­rence d’al­ti­tude entre El Al­to (4 000 m) et La Paz (3 200 m). • Au to­tal, 11 sta­tions se­ront des­ser­vies par 443 ca­bines pou­vant trans­por­ter 10 per­sonnes cha­cune. • Jus­qu’à 300 000 per­sonnes par jour pour­ront voya­ger à bord du té­lé­phé­rique. Ce­la cor­res­pond à 18 000 per­sonnes par heure. Ac­tuel­le­ment, en­vi­ron 440 000 per­sonnes se dé­placent au quo­ti­dien entre ces deux villes. • 184 mil­lions d’eu­ros. C’est ce qu’a coû­té la construction du té­lé­phé­rique. Elle a été réa­li­sée par une en­tre­prise au­tri­chienne.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Quelle plante dont on mange les tu­ber­cules (sortes de ra­cines) est très pré­sente dans la cui­sine chi­lienne ?

terre. de pomme La

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.