Mé­daillé d’or, loin de­vant le 2e en­fant !

Mon Quotidien - - À LA UNE -

« Tout le monde peut y par­ti­ci­per, avec un peu d’en­traî­ne­ment », a confié Mohammad à des jour­na­listes. Ce gar­çon de 11 ans du Li­ban (Asie) est de­ve­nu cham­pion du monde de calcul mental dans sa ca­té­go­rie d’âge. Le concours avait lieu en Al­le­magne (Eu­rope) dé­but oc­tobre. Mohammad vit et étu­die à Tri­po­li, la 2e plus grande ville du Li­ban. Tout com­mence il y a 3 ans, lorsque son père lui parle d’ACMAS, un pro­gramme ai­dant les en­fants à amé­lio­rer leurs ca­pa­ci­tés men­tales dès le plus jeune âge. Mohammad ac­cepte de suivre le pro­gramme. En 2012 et en 2013, il rem­porte ses pre­mières com­pé­ti­tions.

Le test comp­tait 23 pages conte­nant cha­cune 20 ques­tions de calcul

Puis il part s’en­traî­ner dans un camp au Ja­pon (Asie). Quand il en­tend par­ler du Mon­dial de calcul mental pour ju­niors, il dé­cide de s’ins­crire. Avec l’aide de ses pa­rents, il s’en­traîne énor­mé­ment du­rant 3 mois. Le gar­çon vient avec son père à Bie­le­feld, en Al­le­magne. À par­tir du 3 oc­tobre, plus de 60 concur­rents de plus de 40 pays s’af­frontent. Dans la ca­té­go­rie de Mohammad, ils sont une ving­taine. La com­pé­ti­tion dure 2 heures. Mal­gré le stress, le gar­çon en­chaîne les 23 pages du test, conte­nant cha­cune 20 ques­tions de calcul. Il ob­tient un score de 1 455 points... ce qui lui vaut la mé­daille d’or, avec 334 points d’avance sur le 2e, un jeune In­dien. De re­tour au Li­ban, Mohammad a re­mer­cié ses pa­rents pour leur aide et il a en­cou­ra­gé les en­fants à consa­crer du temps, comme lui, à étu­dier.

Quelles sont les 4 opé­ra­tions de calcul les plus simples ? Con­cur­rent (ici) : per­sonne qui par ti­cipe à un concours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.