La forêt at­tire rhi­nos, tigres, élé­phants...

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. H.

Chez lui, en Inde (Asie), il est sur­nom­mé « l’homme de la forêt ». De­puis 35 ans, Ja­dav Payeng plante des arbres à la main, un par un. Ses plan­ta­tions forment au­jourd’hui une forêt aus­si grande que 550 ter­rains de foot­ball ! Elle est si­tuée sur l’île de Ma­ju­li, au mi­lieu du fleuve Brah­ma­poutre, dans le nor­dest du pays. Ré­gu­liè­re­ment, l’île est inon­dée lors de crues. Ce­la fait peu à peu re­cu­ler ses côtes et elle est me­na­cée de dis­pa­raître. En 1979, Ja­dav a 16 ans. Il est cho­qué en dé­cou­vrant des mil­liers de ser­pents morts, re­je­tés par le fleuve. Les rep­tiles ont été vic­times

Ja­dav com­mence à plan­ter des bam­bous, un par un. Puis il plante de vrais arbres

de la cha­leur, n’ayant pas d’arbres pour se ré­fu­gier. Ja­dav a une idée : plan­ter des arbres pour pro­té­ger les côtes de l’île. Il alerte alors le mi­nis­tère des Fo­rêts. Ce­lui-ci lui ré­pond que rien ne peut pousser sur l’île, sauf des bam­bous… Ja­dav se met au tra­vail. Il plante des bam­bous, un par un. Quelques an­nées plus tard, il dé­cide de faire pousser aus­si de vrais arbres. Peu à peu, ap­pa­raissent d’autres vé­gé­taux et beau­coup d’ani­maux ar­rivent : oi­seaux mi­gra­teurs, cerfs, rhi­no­cé­ros... Mais aus­si des pré­da­teurs me­na­cés de dis­pa­ri­tion, comme le tigre du Ben­gale… En 2008, un trou­peau d’élé­phants s’est ré­fu­gié dans la forêt, après avoir ra­va­gé les vil­lages voi­sins dont la ca­bane de Ja­dav. Ce n’est qu’à ce mo­ment-là que le mi­nis­tère a su que la forêt exis­tait ! Ja­dav a été fé­li­ci­té pour son tra­vail.

Quelle est la plus grande forêt tro­pi­cale du monde ? Crue (ici) : hausse du ni­veau de l’eau d’un fleuve. Mi­gra­teur : qui change de ré­gion ou de pays se­lon les sai­sons. Pré­da­teur : ani­mal qui chasse et se nour­rit de ses proies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.