Le 11 no­vembre est-il fé­rié dans les pays voi­sins de la France ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte (In­ter­view pu­bliée dans le n° 5 118.)

Bel­gique. « Non. Le seul de nos pays voi­sins où le 11 no­vembre est fé­rié est la Bel­gique. C’est l’un des ga­gnants de la Pre­mière Guerre mon­diale, comme la France. » Royaume-Uni. « Pour d’autres pays vain­queurs, la date est fê­tée mais le jour n’est pas fé­rié. C’est le cas au Royaume-Uni. 2 mi­nutes de si­lence y sont res­pec­tées. Beau­coup de per­sonnes portent un co­que­li­cot sur leurs vê­te­ments, en sou­ve­nir des sol­dats (car il y avait par­fois des co­que­li­cots dans les champs de ba­taille). » Ita­lie. « L’Ita­lie fait par­tie des ga­gnants, mais elle ne fête pas le 11 no­vembre. À la si­gna­ture des trai­tés de paix, les Ita­liens n’ont pas ob­te­nu ce qu’ils sou­hai­taient (ex. : le ter­ri­toire de la Croa­tie). Ils ont été dé­çus. » Suisse. « Cer­tains de nos voi­sins sont res­tés neutres pen­dant la guerre : l’Es­pagne et la Suisse. Le 11 no­vembre n’y est ni fé­rié ni fê­té. Cer­tains Ir­lan­dais ont com­bat­tu avec le Royau­meU­ni mais ne le vou­laient pas. Ce pays ne fête pas l’ar­mis­tice. Le Luxem­bourg non plus. » Vain­cus. « Le 11 no­vembre n’est pas fê­té par les vain­cus. C’est le cas de l’Al­le­magne. » Com­ment étaient sur­nom­més les sol­dats fran­çais de la Pre­mière Guerre mon­diale ?

Des di­ri­geants al­le­mands, bri­tan­niques et fran­çais viennent de si­gner la fin de la guerre, le 11 no­vembre 1918.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.