Fais at­ten­tion aux images en

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Les images en 3D ont en­va­hi nos écrans (consoles, ci­né­ma, té­lé...). L’Agence Na­tio­nale de SÉ­cu­ri­té Sa­ni­taire (ANSES) a réa­li­sé une étude sur les dan­gers liés à cette nou­velle tech­no­lo­gie, sur­tout pour les en­fants. Oli­vier Mer­ckel, cher­cheur à l’ANSES, ex­plique ces risques. « L’étude re­com­mande aux en­fants de moins de 6 ans de ne pas re­gar­der d’images en 3D. Le sys­tème vi­suel se dé­ve­loppe sur­tout du­rant les pre­mières an­nées de la vie. À cette pé­riode, les globes ocu­laires (yeux) gros­sissent, la ré­tine et les nerfs fi­nissent de gran­dir. Ces images risquent d’avoir un ef­fet sur la crois­sance. Le rap­port dit qu’il faut li­mi­ter l’usage de la 3D jus­qu’à 13 ans. Pour­quoi ? On pense qu’elle gêne le fonc­tion­ne­ment na­tu­rel des yeux. Dans le monde réel, les 2 yeux sont orien­tés vers le même ob­jet, et adaptent la vue. Étant à la même dis­tance de l’ob­jet, le cris­tal­lin de chaque oeil se dé­forme pour en ob­te­nir une vi­sion nette. La 3D, elle, oblige les yeux à s’orien­ter vers des ob­jets vir­tuels. Leur net­te­té ne se fait pas au même en­droit dans l’oeil, car ils ne sont, eux, pas tous à la même dis­tance des yeux. Ré­sul­tat : les yeux doivent fonc­tion­ner de fa­çon non na­tu­relle. Sur une longue pé­riode, ce­la pour­ra peut-être avoir des ef­fets né­ga­tifs sur la vue d’un en­fant. » « Il faut être at­ten­tif aux signes après avoir re­gar­dé un film en 3D ou joué sur une console en 3D (ex. : dou­leurs aux yeux, yeux secs, mal de tête, pertes d’équi­libre ou de concen­tra­tion). » Nin­ten­do aver­tit dé­jà les pa­rents des en­fants de moins de 6 ans des dan­gers pos­sibles de la 3D sur leur console.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.