DÉ­FENDRE LE JA­PON JUS­QU’AU BOUT

Mon Quotidien - - LES ORIGINES -

CONTEXTE Dans les an­nées 1940, le Ja­pon (Asie) est di­ri­gé par des mi­li­taires, nom­més par l’em­pe­reur Hi­ro­hi­to. C’est un ré­gime to­ta­li­taire : il n’y a plus qu’un seul par­ti po­li­tique.

Au Ja­pon (Asie), en 1945

LES FAITS

Ces jeunes au vi­sage fier et dé­ter­mi­né viennent d’être for­més à pi­lo­ter des avions char­gés d’ex­plo­sifs. Leur fu­ture mis­sion : s’écra­ser contre des na­vires en­ne­mis et mou­rir. On les ap­pelle des « ka­mi­kazes ». Ex­pli­ca­tions de Constance Se­re­ni, spé­cia­liste de l’Est asia­tique à l’uni­ver­si­té de Ge­nève, en Suisse (Eu­rope).

COM­PRENDRE

« En dé­cembre 1941, le Ja­pon entre dans la Se­conde Guerre mon­diale en at­ta­quant par sur­prise la base na­vale amé­ri­caine de Pearl Har­bor, dans les îles Ha­waï (Pa­ci­fique). C’est un suc­cès. Le Ja­pon en­va­hit en­suite les pays du sud-est de l’Asie : la Ma­lai­sie, l’In­do­né­sie, les Philippines… Mais, à par­tir de juin 1942, il connaît ses pre­mières dé­faites et les Al­liés re­prennent peu à peu les ter­ri­toires qu’il a conquis. Fin 1944, sa si­tua­tion est ca­tas­tro­phique : il ne contrôle plus que les Philippines, der­nier rem­part avant les îles ja­po­naises. En oc­tobre 1944, les Ja­po­nais ont l’idée d’uti­li­ser une “nou­velle arme” : des pi­lotes ka­mi­kazes pour faire ex­plo­ser les na­vires amé­ri­cains. Les vo­lon­taires sont re­cru­tés (choi­sis) par l’ami­ral Oni­shi. Pour­quoi ac­ceptent-ils de perdre la vie ? Parce que, dans leur es­prit, il est im­pen­sable de se rendre. Ces ka­mi­kazes sont prêts à tout pour dé­fendre leur pays et Hi­ro­hi­to, leur em­pe­reur. »

LE SAVIEZ-VOUS ?

Qu’ap­pelle-t-on les « cam­pagnes du Pa­ci­fique » ? Pa­ci­fique. l’océan dans 1945, à 1941 de )» amis pays «( al­liés leurs et Ja­po­nais les Amé­ri­cains, les op­po­sé ayant ba­tailles des L’en­semble

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.