Le cé­lèbre peintre était-il fran­çais ? PPi­cas­so

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Es­pagne. « Non. Il avait la na­tio­na­li­té es­pa­gnole, pas fran­çaise. Pi­cas­so est né en 1881 en Es­pagne (Eu­rope). Mais il s’est ins­tal­lé en France à 23 ans. Il y a pas­sé la plus grande par­tie de sa vie. Ce­la en fait un peintre fran­co-es­pa­gnol ! » Pa­ris. « La France a nour­ri son tra­vail. Pi­cas­so s’ins­talle à Pa­ris en 1904. Il y fré­quente les ar­tistes de l’époque. Ce­la l’ins­pire, au­tant que les ex­po­si­tions qu’il vi­site. Sa dé­cou­verte des arts pre­miers à Pa­ris va l’ai­der à in­ven­ter le cu­bisme. » Avi­gnon. « Mais l’Es­pagne est tou­jours dans son coeur et dans sa tête ! Les De­moi­selles d’Avi­gnon, l’un de ses ta­bleaux cé­lèbres, ne tient pas son titre du nom de la ville fran­çaise. C’est une rue de Bar­ce­lone, en Es­pagne ! » Po­li­tique. « Après 1930, il y a une guerre en Es­pagne. Pi­cas­so est contre le chef de son pays : Fran­co. Il dé­cide de ne plus y re­tour­ner. De­puis la France, il peint des toiles qui parlent de cette guerre et de la po­li­tique en Es­pagne (ex. : Guer­ni­ca). » So­leil. « Après 1945, Pi­cas­so s’ins­talle dans le sud de la France. Il re­trouve le so­leil comme en… Es­pagne ! Mort à 91 ans, il est en­ter­ré à Vau­ve­nargues, dans le sud de… la France ! » Pi­cas­so a peint ses pre­mières toiles quand il était en­fant. Vrai ou faux ?

Pa­blo Pi­cas­so de­vant des toiles, dans le sud de la France, en 1973.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.