DAN­GER SOUS LE SO­LEIL

Mon Quotidien - - CONCOURS PHOTO SPÉCIAL NATURE -

CONTEXTE Les pho­tos des ga­gnants sont ex­po­sées jus­qu’au 30 août au mu­séum d’his­toire na­tu­relle de Londres.

À Tor­ral­ba de los Si­sones, en Es­pagne (Eu­rope), sans date

LES FAITS

Ce scor­pion a été sur­pris par Car­los Pé­rez Na­val. Le jeune pho­to­graphe de 9 ans l’a dé­cou­vert dans une zone ro­cheuse proche de chez lui, dans le nord de l’Es­pagne. Cette pho­to lui a per­mis de rem­por­ter le concours chez les jeunes.

COM­PRENDRE

Non content d’avoir trou­vé ce scor­pion jaune com­mun, Car­los vou­lait aus­si que le beau so­leil de fin d’après-mi­di ap­pa­raisse sur la pho­to. Il a ain­si réa­li­sé ce que l’on ap­pelle une « double ex­po­si­tion ». Il a d’abord pris en pho­to le so­leil. Il a en­suite choi­si un ob­jec­tif (len­tilles de verre) per­met­tant de prendre des ob­jets ou des ani­maux de très près. Puis il a pris une pho­to du scor­pion en l’en­re­gis­trant sur celle du so­leil. Quand Car­los a chan­gé d’ob­jec­tif, le scor­pion s’est ren­du compte de sa pré­sence. Il a le­vé la queue, où il cache son ve­nin, pour se te­nir prêt à at­ta­quer.

LE SA­VIEZ-VOUS ?

Quand les per­sonnes du signe as­tro­lo­gique du Scor­pion sont-elles nées ? no­vembre. 22 le et oc­tobre 23 le Entre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.