Le ro­bot Phi­lae s’est en­dor­mi sur sa co­mète

Mon Quotidien - - MONDE - S. Her­vy

Après avoir réa­li­sé l’ex­ploit d’être le pre­mier ro­bot à se po­ser sur une co­mète, Phi­lae a « tra­vaillé » dur pen­dant 57 heures. Le ro­bot de l’ESA, l’Agence spa­tiale eu­ro­péenne (lire nos 5 424 et 5 430), a en­voyé beau­coup de don­nées scien­ti­fiques (pho­tos de la co­mète, ana­lyses de son sol...). Mais il s’est éteint dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di, car il n’avait plus de bat­te­rie. Phi­lae de­vait se po­ser à un en­droit bien en­so­leillé de la co­mète, pour que ses pan­neaux so­laires puissent re­char­ger ses bat­te­ries. Mais le ro­bot a re­bon­di et il s’est fi­na­le­ment po­sé à l’ombre, entre des ro­chers. Comme la co­mète va s’ap­pro­cher de plus en plus du So­leil, les scien­ti­fiques es­pèrent que Phi­lae pour­ra se ré­veiller l’an pro­chain. Com­ment s’ap­pelle la sonde (en­gin spa­tial non ha­bi­té) qui a lâ­ché Phi­lae sur la co­mète ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.