Des clowns font rire dans des pays en guerrr

Mon Quotidien - - FRANCE -

Clowns sans fron­tières a re­çu, hier, le pre­mier prix de la Fon­da­tion Chi­rac - Agir au ser­vice de la paix, au mu­sée du quai Bran­ly, à Pa­ris (75). Cette as­so­cia­tion est ré­com­pen­sée car elle agit de­puis 20 ans au­près des en­fants à tra­vers le monde. La mis­sion de Clowns sans fron­tières est de faire rire, le temps d’un spec­tacle, des en­fants et leurs fa­milles. Mais pas n’im­porte les­quels : ceux qui vivent dans des zones de guerre ou qui ont été vic­times d’une ca­tas­trophe na­tu­relle. Pré­sente dans 11 pays, l’as­so­cia­tion or­ga­nise des spec­tacles de théâtre, de cirque... dans des lieux iso­lés et sou­vent pauvres (bi­don­villes, camps de ré­fu­giés, hô­pi­taux...). Grâce aux dan­seurs, acrobates, jon­gleurs ou ma­rion­net­tistes, elle a dé­jà ap­por­té un peu de bon­heur dans 32 pays. Au cirque, de quelle cou­leur est le cos­tume du clown triste ?

M. S.

Des en­fants des Phi­lip­pines (Asie) as­sis­tant à un spec­tacle or­ga­ni­sé par Clowns sans fron­tières, en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.