Quelle est la pre­mière d’un être hu­main ? pho­to

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Homme. « C’est cer­tai­ne­ment une image prise par le Fran­çais Louis Da­guerre en 1838 : la vue d’un bou­le­vard pa­ri­sien avec un homme vu de loin. Da­guerre est aus­si l’au­teur du plus an­cien por­trait connu (M. Huet), pris à la même époque. L’ap­pa­reil qu’il a in­ven­té est le da­guer­réo­type. L’image est “im­pri­mée” sur une plaque de mé­tal. » Lu­mière. « Au XIXe (19e) siècle, tous les in­ven­teurs cherchent à fixer une image à par­tir de la lu­mière. Il y a une forte ému­la­tion entre eux. Réus­sir à faire un por­trait, c’est la ri­chesse as­su­rée ! » Image. « Pour ce­la, il faut bais­ser la du­rée d’ex­po­si­tion. La toute pre­mière pho­to (un pay­sage sans hu­main) a été prise par Ni­cé­phore Niépce en 1827. Il lui a fal­lu plus de 8 heures pour la fixer : c’est trop long pour faire po­ser quel­qu’un ! Le da­guer­réo­type ré­duit ce temps à 2 mi­nutes. C’est plus court, mais es­saie de res­ter 2 mi­nutes sans bou­ger : c’est long ! La “ré­vo­lu­tion” ar­rive vers 1880, avec le “gé­la­ti­no-bro­mure d’ar­gent”. L’image se fixe en moins de 1 se­conde ! C’est l’époque de Jacques Hen­ri Lar­tigue (1894-1986), qui a réus­si à pho­to­gra­phier un chat en train de bon­dir. » Com­ment s’ap­pe­lait la tech­nique pho­to uti­li­sée avant la pho­to­gra­phie nu­mé­rique ?

Le bou­le­vard du Temple, à Pa­ris, pho­to­gra­phié par Louis Da­guerre (1838). L’homme est sans doute en train de se faire ci­rer les chaus­sures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.