BELLE REN­CONTRE

Mon Quotidien - - LUCY, NOTRE LOINTAINE COUSINE -

La basse vallée de l’Aouache, au nord-est de l’Éthio­pie (Afrique), est ins­crite au pa­tri­moine mon­dial de l’hu­ma­ni­té.

À Ha­dar, en Éthio­pie (Afrique), dans les an­nées 1970

LES FAITS

Cet énorme crâne de mam­mouth a été trou­vé au même en­droit que Lu­cy, notre très loin­taine « cou­sine ». Il a vé­cu à la même époque qu’elle, il y a 3,2 mil­lions d’an­nées. Nous avons ren­con­tré Yves Cop­pens (en che­mise blanche sur la pho­to), l’un des trois chercheurs qui l’ont dé­cou­verte le 30 no­vembre 1974, en Éthio­pie (Afrique). Ré­cit.

CONTEXTE IL A DIT

« Je fai­sais des fouilles ar­chéo­lo­giques en Éthio­pie de­puis plu­sieurs an­nées. En 1969, Mau­rice Taieb, un géo­logue (cher­cheur qui étu­die la Terre) fran­çais, me montre une dent d’élé­phant fos­sile qu’il a trou­vée dans la vallée de l’Aouache, à Ha­dar. C’était la pre­mière fois qu’on dé­cou­vrait un fos­sile de ver­té­bré dans cette ré­gion. Pour moi, il pou­vait avoir entre 2 et 3 mil­lions d’an­nées. Plus tard, il a trou­vé d’autres os d’élé­phant, d’an­ti­lope et de co­chon. On s’est dit qu’il fal­lait conti­nuer à étu­dier ce site. Pour ce­la, nous avons mon­té une ex­pé­di­tion in­ter­na­tio­nale (l’IARE), en 1972. L’an­née sui­vante, Mau­rice Taieb, l’Amé­ri­cain Do­nald Jo­han­son et moi dé­cou­vrons pour la pre­mière fois des restes d’ho­mi­ni­dés (des « pré­hu­mains ») : un bout de crâne et un bout de ge­nou. Nous en dé­ter­re­rons d’autres. En 1974, sur ce même site, nous trou­vons des restes de sque­lette éta­lés sur une di­zaine de mètres, dans un an­cien lit de ri­vière, près d’une roche vol­ca­nique. Ce­la nous in­trigue. Au bout de quelques se­maines, ce qu’on dé­couvre (ti­bias, hu­mé­rus...) semble ap­par­te­nir à un seul in­di­vi­du. C’est ex­cep­tion­nel d’avoir un sque­lette aus­si com­plet d’ho­mi­ni­dé, avec un mor­ceau de crâne, un de­mi-bas­sin de fe­melle, des ar­ti­cu­la­tions... On l’a d’abord ins­crit sous le nom AL 288-1. Mais comme à l’époque on écou­tait une chan­son des Beatles, “Lu­cy in the Sky with Dia­monds”, l’un d’entre nous l’a fi­na­le­ment bap­ti­sé Lu­cy. Cette aus­tra­lo­pi­thèque, une très loin­taine cou­sine des hu­mains, est de­ve­nue cé­lèbre. Elle est res­tée pen­dant long­temps le plus vieil ho­mi­ni­dé ja­mais dé­cou­vert. En plus, l’étude du sque­lette de Lu­cy a mon­tré qu’elle était bi­pède (ca­pable de mar­cher sur ses deux pieds). Une étape mar­quante dans l’his­toire de l’hu­ma­ni­té. »

LE SA­VIEZ-VOUS ?

Com­ment s’ap­pelle un cher­cheur qui étu­die les fos­siles d’êtres vi­vants ?

pa­léon­to­logue. Un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.