Il meurt après avoir par­ti­ci­pé à un jeu dan­ge­reux

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

C’est un jeu très dan­ge­reux qui a tué un gar­çon de 11 ans, jeu­di, à Nice (06). Ce­lui de « la bou­teille d’aé­ro­sol ». Le gar­çon « s’amu­sait », avec des co­pains, dans le par­king sou­ter­rain d’un su­per­mar­ché, à res­pi­rer le gaz conte­nu dans une bou­teille, sans doute un dé­odo­rant. Pour­quoi ? Pour se dro­guer et cher­cher des sen­sa­tions fortes, comme celles res­sen­ties avec le jeu du fou­lard (lire n° 5 412). Les en­fants s’étaient mis un chif­fon sur la bouche pour ne pas res­pi­rer le dé­odo­rant. Ils sou­hai­taient « seule­ment » in­ha­ler le gaz très toxique conte­nu dans la bou­teille. Ce gaz entre di­rec­te­ment dans le sang par les pou­mons. L’oxy­gène n’ar­rive plus au cer­veau, ce qui ra­len­tit le coeur jus­qu’à son ar­rêt. Une au­top­sie doit confir­mer que l’en­fant est bien mort à cause de ce jeu dan­ge­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.