Sait-on qui a in­ven­té la des signes ? langue

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

An­cienne. « Non : il n’y a pas un seul in­ven­teur. La langue des signes est très an­cienne. Les sourds ont tou­jours eu be­soin de s’ex­pri­mer et ont donc si­gné. » École. « Beau­coup de per­son­na­li­tés ont comp­té dans l’his­toire de cette langue. En France, au XVIIIe (18e) siècle, l’ab­bé de L’Épée a créé une école gra­tuite de langue des signes, pour tous les en­fants. C’était la pre­mière en France. » Vi­suelle. « La langue des signes est une langue vi­suelle. On ne tra­duit pas un mot par un signe. Cette langue as­so­cie signes et ex­pres­sions du vi­sage. Par exemple, on bouge les mains pour faire le vent qui souffle et on montre avec son vi­sage qu’il souffle très fort. Il n’y a pas une seule langue avec des signes uniques : elle change se­lon les pays. La cul­ture joue un rôle : on ne signe pas une mai­son comme un igloo. Mais les règles de gram­maire sont les mêmes par­tout. Par exemple, pour dire qu’une ac­tion était dans le pas­sé, on met la main der­rière l’épaule. De plus en plus de gens ap­prennent cette langue. Son but est de tou­jours mieux in­té­grer les per­sonnes sourdes et mal­en­ten­dantes à la vie en so­cié­té (en groupe). » Il y a un mar­teau dans l’oreille hu­maine. Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.