C’est quoi, une ali­men­taire ? banque

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Gas­pillage. « C’est un ré­seau lut­tant contre le gas­pillage de nour­ri­ture. Il y a 79 banques ali­men­taires en France. Et ce­la existe de­puis 1984. » Su­per­mar­chés. « La banque ali­men­taire ré­cu­père des pro­duits dans les su­per­mar­chés et dans les usines. Ce sont des ali­ments que l’on peut tou­jours man­ger, mais qui ne peuvent plus être ven­dus. Exemple : un lot de pa­quets de gâ­teaux mal éti­que­tés, des fruits et des lé­gumes qui n’ont plus une très belle ap­pa­rence, des yaourts qui se­ront bien­tôt pé­ri­més… Tous ces pro­duits sont ré­cu­pé­rés gra­tui­te­ment et don­nés à des associations. Elles s’en servent pour dis­tri­buer des re­pas. L’an­née der­nière, par exemple, ces ali­ments ont ser­vi à pré­pa­rer 186 mil­lions de re­pas pour 1,4 mil­lion de per­sonnes dé­mu­nies. » Collecte. « Ce week-end, nous or­ga­ni­sons une collecte na­tio­nale. En ache­tant puis en don­nant une boîte de conserve, par exemple, tu par­ti­cipes au re­pas d’une per­sonne et tu montres que tu es so­li­daire. En no­vembre 2013, nous avions ain­si ré­cu­pé­ré 12 500 tonnes de pro­duits qui ont per­mis de faire 25 mil­lions de re­pas. La gé­né­ro­si­té des Fran­çais ne baisse pas, même en temps de crise. » Chaque Fran­çais jette 20 kg de nour­ri­ture par an. Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.