Qu’est-ce que ça veut dire « ac­cou­cher sous X » ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - R. Botte

Se­cret. Quand une femme ac­couche dans une maternité, son nom est ins­crit : elle est la mère de l’en­fant. Quand une femme ac­couche sous X, ce­la veut dire que la lettre X est ins­crite à la place de son nom. Cette femme choi­sit de ne pas le don­ner, de le gar­der se­cret. Elle a 2 mois pour chan­ger d’avis. Un père a aus­si 2 mois pour re­con­naître son en­fant né sous X (dire qu’il est le père). Aban­don­ner. En ac­cou­chant sous X, une femme fait le choix d’aban­don­ner son en­fant. La loi lui donne la pos­si­bi­li­té de lais­ser des in­for­ma­tions à son en­fant pour plus tard. Par exemple, elle peut lais­ser une lettre pour lui ra­con­ter ses ori­gines, son his­toire, sa san­té ou celle de son père. Elle peut aus­si lais­ser une en­ve­loppe fer­mée avec son iden­ti­té si elle veut que son en­fant puisse la connaître un jour. C’est elle qui dé­cide de lais­ser ou pas des in­for­ma­tions. Des associations ré­clament que les en­fants nés sous X puissent tou­jours connaître l’iden­ti­té de leur mère. Adop­té. Un en­fant né sous X est confié à l’Aide So­ciale à l’En­fance (ASE). Il gran­di­ra dans un foyer ou se­ra confié à une fa­mille d’ac­cueil. Il peut aus­si être adop­té. Quel mot dé­signe un en­fant qui a per­du sa mère, son père ou les 2 ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.