Si tu parles en dor­mant, tu es un som­ni­loque !

Mon Quotidien - - FRANCE - M. Serre

Une étude ré­cente montre que 3 Fran­çais sur 4 parlent en dor­mant. C’est la som­ni­lo­quie. Ex­pli­ca­tions de Ma­rie-Fran­çoise Vec­chie­ri­ni, spé­cia­liste du som­meil à l’hô­pi­tal Hô­tel-Dieu, à Pa­ris (75). « On ne connaît pas bien les rai­sons dé­clen­chant la som­ni­lo­quie. Ce n’est pas une ma­la­die et ce n’est pas dan­ge­reux pour la san­té. La som­ni­lo­quie est sou­vent hé­ré­di­taire. Elle n’a au­cun ef­fet au ré­veil (ex. : pas de fa­tigue). Elle est sou­vent as­so­ciée aux ter­reurs noc­turnes (ex. : cau­che­mars) et au som­nam­bu­lisme (lire n° 5 388). Les en­fants sont ceux qui parlent le plus en dor­mant. Ils disent des sons, des mots ou des phrases en­tières et on les com­prend. On peut même par­fois te­nir une courte conver­sa­tion avec eux ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.