Du sang de porc pour être plus ap­pé­tis­sant !

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. H. et O. G.

« L’émis­sion est l’his­toire d’une ten­ta­tive. Et on a tout ten­té. » C’est par ces mots que Paul Ro­so­lie pré­sente son dé­fi fou : se faire fil­mer en train de se faire ava­ler vi­vant par un ana­con­da, en pleine fo­rêt ama­zo­nienne (Amé­rique) ! La chaîne de té­lé amé­ri­caine Dis­co­ve­ry dif­fu­se­ra di­manche le do­cu­men­taire Ea­ten Alive (« Man­gé vi­vant »). L’homme ayant ac­cep­té de se faire « dé­vo­rer » n’a pas été choi­si au ha­sard. Paul Ro­so­lie est ex­plo­ra­teur et ci­néaste, spé­cia­liste de la na­ture. Il a en­fi­lé une com­bi­nai­son spé­ciale et s’est bar­bouillé de sang de porc

Paul a en­fi­lé une com­bi­nai­son spé­ciale avant d’être ava­lé !

pour mettre le rep­tile en ap­pé­tit… Grâce à une ca­mé­ra fixée sur le corps de Paul, le spec­ta­teur pour­ra se mettre à la place d’une proie face à un pré­da­teur et voya­ger à l’in­té­rieur de son corps. C’est en tout cas ce que pro­met l’émis­sion ! Et s’il se fait vrai­ment ava­ler, com­ment Paul res­sort-il ? Mys­tère... « Je n’ai pas le droit de dire jus­qu’où c’est al­lé (...). Mais le ser­pent m’a pas­sé à ta­bac et écra­sé » , a confié Paul Ro­so­lie a un ma­ga­zine. Il as­sure avoir fait cette émis­sion choc pour aler­ter sur la né­ces­si­té de pro­té­ger les ser­pents et l’Ama­zo­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.