Elles ont été échan­gées à la nais­sance il y a 20 ans

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Ma­non et Ma­thilde n’ont pas gran­di avec leurs pa­rents bio­lo­giques. Juste après leur nais­sance, en 1994, elles ont été échan­gées dans une cli­nique de Cannes (06). Elles l’ont su à l’âge de 10 ans. Leurs fa­milles ont de­puis por­té plainte contre la cli­nique. Le pro­cès a eu lieu mar­di, à Grasse (06). At­teinte de jau­nisse à la nais­sance, Ma­non est pla­cée sous une lampe spé­ciale pour être soi­gnée. Faute de place, elle se re­trouve à cô­té de Ma­thilde. Le trai­te­ment fi­ni, l’in­fir­mière se trompe et les échange en les ra­me­nant à leurs mères. L’af­faire est ré­vé­lée grâce à un test de pa­ter­ni­té de­man­dé par le père de Ma­non. Pour­quoi ? Sa « fille » ne res­sem­blait ni à sa femme ni à lui, et sa peau était plus fon­cée que la leur. Le ju­ge­ment se­ra connu en fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.