Qu’y a-t-il à l’in­té­rieur de la boule du Fu­tu­ro­scope ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Rien. « Rien ! Au tout dé­but, il y a eu des pro­jec­tions de films. Je me souviens d’une ani­ma­tion sur Ch­ris­tophe Co­lomb, dans les an­nées 1980, mais ce­la n’a pas du­ré ! » So­leil. « En fait, cette boule est sur­tout l’em­blème du Fu­tu­ro­scope. L’ar­chi­tecte du lieu, De­nis La­ming, l’avait pré­sen­tée à l’époque comme “le So­leil se le­vant sur un ho­ri­zon futuriste.” Le pa­villon où est ins­tal­lée la boule a com­men­cé à être construit le 11 dé­cembre 1984, il y a 30 ans. » Den­te­lée. « Cette boule a beau­coup chan­gé au fil des an­nées. Au­jourd’hui, elle est den­te­lée. Elle est de­ve­nue l’astre lu­naire (la Lune) ! Elle sert pour les illu­mi­na­tions. Des jeux de lu­mière et de la­ser sont pro­je­tés à l’in­té­rieur et à l’ex­té­rieur de la boule. » Élec­tri­ci­té. « Presque per­sonne n’entre à l’in­té­rieur. Il y a juste un sys­tème qui ré­cu­père l’eau de pluie. Sur le bâ­ti­ment qui l’en­toure se trouvent des pan­neaux pho­to­vol­taïques. Ils four­nissent le parc en élec­tri­ci­té. » 38 tonnes. « Il a été très com­pli­qué de po­ser la nou­velle boule. Elle pèse 38 tonnes ! Une grue l’a trans­por­tée. » Dans quel dé­par­te­ment la ville de Poi­tiers se trou­vet-elle ?

La grue po­sant la nou­velle boule du Fu­tu­ro­scope, le 18 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.