UN PÉ­CHÉ MI­GNON EN ASIE

Mon Quotidien - - CHINE -

CONTEXTE Par­mi les 500 es­pèces de re­quins, seules quatre peuvent être dan­ge­reuses pour l’homme : le re­quin blanc, le re­quin-bou­le­dogue, le re­quin-tigre et le re­quin océa­nique.

À Quanz­hou, en Chine (Asie), le 1er août La plu­part font 4 à 14 m de long. • Ils pèsent entre 2 et 12 tonnes. • Les re­quins-ba­leines peuvent vivre entre 100 et 150 ans ! Mais le plus vieux dé­cou­vert par l’homme n’avait que 70 ans. • La « bouche » des re­quins-ba­leines me­sure 2m de large ! Elle leur per­met de fil­trer 2 000 tonnes d’eau par heure et ain­si de se nour­rir. • Les re­quins-ba­leines pos­sèdent 300 dents mi­nus­cules. • Ces pois­sons sont lents : ils ne se dé­placent qu’à 5 km/h. Plu­tôt so­li­taires, ils peuvent par­cou­rir des mil­liers de ki­lo­mètres. • Les re­quins-ba­leines pré­fèrent les eaux chaudes, dont la tem­pé­ra­ture os­cille entre 21 et 30 °C en sur­face. Mais ils nagent aus­si dans des eaux pro­fondes, où la tem­pé­ra­ture ne dé­passe pas les 3 °C. • À la nais­sance, les bé­bés me­surent entre 40 et 60 cm de long. • La po­pu­la­tion de re­quins-ba­leines di­mi­nue chaque an­née. Leurs ai­le­rons, très re­cher­chés en Asie, peuvent y être ven­dus 20 000 eu­ros !

LE SA­VIEZ-VOUS ?

LES FAITS

De quoi se nour­rissent prin­ci­pa­le­ment les re­quins-ba­leines ? l’eau). dans vi­vant vé­gé­taux et ani­maux pe­tits très( planc­ton De

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.