Où les cirques achètent-ils leurs élé­phants ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Pro­té­gés. « Ce­la fait 30 ans que les cirques n’achètent plus d’élé­phants. Ce n’est plus au­to­ri­sé, car ces ani­maux sont très pro­té­gés. » Rares. « Si tu vois en­core des élé­phants dans un cirque, ce­la veut dire qu’il les pos­sède de­puis plus de 30 ans. Autre cas pos­sible : c’est un élé­phant qui est né dans le cirque. Mais c’est très rare, car la re­pro­duc­tion des élé­phants est as­sez com­pli­quée. Et elle l’est en­core da­van­tage pour des ani­maux en cap­ti­vi­té. Pour ces rai­sons, il se­ra de plus en plus rare de voir des nu­mé­ros de cirque avec des élé­phants. » Ar­tistes. « En ce mo­ment, le cirque Bou­glione pré­sente un numéro avec 4 élé­phants (ar­ticle à ve­nir dans Mon Quo­ti­dien). Ce sont ceux des ar­tistes (la fa­mille Cas­se­ly), et non ceux du cirque. » Lions. « Concer­nant les ani­maux sau­vages, comme les lions, les tigres… il n’y a pas de pro­blème, car ils se re­pro­duisent plus fa­ci­le­ment. Mais il ar­rive que des cirques aient be­soin d’en acheter. C’est en­ca­dré par la loi. Et le cirque doit avoir une au­to­ri­sa­tion pour pos­sé­der des ani­maux sau­vages. Par­mi les très nom­breux cri­tères, il faut, par exemple, que leurs es­paces de vie soient as­sez grands. » Jus­qu’à quel âge un élé­phant peut-il vivre ?

Un élé­phant de la fa­mille Cas­se­ly, lors d’un numéro au cirque d’Hi­ver, à Pa­ris, en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.