L’ar­mée amé­ri­caine teste un hé­li­co­ptère sans pi­lote

Mon Quotidien - - MONDE - S. H.

Son nom : le MQ-8C. De­puis le dé­but du mois, l’US Na­vy, l’« ar­mée de mer » amé­ri­caine, teste un hé­li­co­ptère dro­ni­sé, dans l’océan At­lan­tique. Les mi­li­taires ont réus­si 32 dé­col­lages et at­ter­ris­sages sur un porte-avions, ain­si que 3 vols, avec cet ap­pa­reil fai­sant la taille d’un « vrai » hé­li­co. Ce très gros drone est pi­lo­té à dis­tance, de­puis une salle à l’in­té­rieur du por­tea­vions. Il peut trans­por­ter jus­qu’à 450 kg de ma­té­riel. Il pour­ra donc ser­vir, par exemple, à ra­vi­tailler des sol­dats lors de guerres. Il peut vo­ler du­rant 12 heures (lors­qu’il trans­porte moins de 200 kg de ma­té­riel). Le MQ-8C n’est pas le seul hé­li­co­ptère dro­ni­sé de l’ar­mée amé­ri­caine, mais c’est le plus gros à ce jour. Il com­men­ce­ra ses « mis­sions » dans 1 an. Comment s’ap­pelle l’ar­mée de l’air des États-Unis (Amé­rique) ?

Comme le MQ-8B avant lui, le MQ-8C sur veille­ra des ré­gions en guerre et col­lec­te­ra des in­for­ma­tions pour l’ar­mée amé­ri­caine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.