Qu’est-ce qu’un de presse ? des­si­na­teur

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par A. Nait-Chal­lal

Rire. « Un des­si­na­teur de presse est un jour­na­liste qui pré­sente un su­jet d’une ma­nière dif­fé­rente. Cer­tains des­sins illus­trent un texte, d’autres font rire et d’autres en­core ex­priment une opi­nion. Cer­tains sont un mé­lange de tout ça. » Com­bats. « L’heb­do­ma­daire Char­lie Heb­do est un jour­nal d’opi­nion, un jour­nal en­ga­gé. Il mène des com­bats. Il s’est, par exemple, tou­jours mo­qué de toutes les re­li­gions. » Opi­nion. « La ligne édi­to­riale des des­sins de Mon Quo­ti­dien est 100 % hu­mour, 0 % opi­nion. Les des­si­na­teurs la res­pectent. Mais, par­fois, même sans le vou­loir, on fait pas­ser une opi­nion dans un des­sin. Par exemple, si on des­sine une tête d’idiot à quel­qu’un, ce­la montre ce que l’on pense de lui. » Peur. « Il y au­ra un “avant” et un “après” l’at­taque contre Char­lie Heb­do. Les choses vont chan­ger. Nor­ma­le­ment, la seule ques­tion que l’on doit se po­ser, c’est : “Ce des­sin est-il drôle ?” Main­te­nant, cer­tains des­si­na­teurs risquent d’avoir peur. On sait qu’on peut faire un des­sin et se faire tuer 2 heures après... C’est une es­pèce de guerre, mais on n’a pas les mêmes armes. Les nôtres sont des crayons. » Com­ment s’ap­pelle un des­sin qui ri­di­cu­lise la per­sonne re­pré­sen­tée ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.