Une course de chiens de traî­neaux pour ados s

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

La Grande Odys­sée, course de chiens de traî­neaux de plus de 750 km à tra­vers les Alpes, se ter­mi­ne­ra de­main. Il y a quelques jours, 21 col­lé­giens de 4e et de 3e ont par­ti­ci­pé à la 4e édi­tion de l’Odys­sée des en­fants, une course or­ga­ni­sée lors du pas­sage des pro­fes­sion­nels à Praz de LysSom­mand (74). Éli­sa, 14 ans, y a par­ti­ci­pé. Elle ra­conte. S’en­traî­ner. « Au col­lège, on a d’abord ap­pris les règles de la course, com­ment se po­si­tion­ner sur les pa­tins à l’ar­rière du traî­neau... Puis, on s’est en­traî­nés dans la cour. Des élèves ont joué le rôle des chiens at­te­lés au traî­neau. C’était drôle ! Puis, on nous a pré­sen­té les vrais chiens. Par manque de neige, on n’a eu qu’une jour­née pour s’en­traî­ner sur la piste. Des mu­shers pro­fes­sion­nels nous ont mon­tré com­ment frei­ner en pente et, sur­tout, com­ment se re­le­ver vite si on tom­bait. Ce n’est pas fa­cile : il faut te­nir le traî­neau en même temps, si­non les chiens risquent de par­tir avec. » Odeur. « Il fal­lait faire 5 km avec 3 chiens. On a été ré­par­tis en 3 groupes : cha­cun par­tait en dé­ca­lé, toutes les 15 se­condes. Le but était de faire le meilleur temps (en­vi­ron 12 mi­nutes). Avant le dé­part de chaque groupe, un mu­sher fai­sait une fois le tour pour que ses chiens laissent une odeur que les nôtres n’avaient plus qu’à suivre. » Piste. « Nos chiens n’étaient sû­re­ment pas as­sez ha­bi­tués au par­cours, car ils avaient du mal à trou­ver le che­min. Les miens sont même sor­tis de la piste et ont tra­ver­sé la foule pour al­ler à leur ca­mion ! Mais c’était une belle ex­pé­rience. J’ai en­vie de re­com­men­cer. » En gé­né­ral, de quelle race sont t

« Fi­na­le­ment, on a cou­ru plus que je ne pen­sais, ra­conte Éli­sa. Il fal­lait sou­vent ai­der et en­cou­ra­ger les chiens pour qu’ils avancent, sur tout dans les mon­tées. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.