Ter­ro­risme : com­ment écoles et col­lèges sont-ils pro­té­gés ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

At­ten­tat. « De­puis que le ni­veau Alerte at­ten­tat du plan Vi­gi­pi­rate est dé­clen­ché, la sur­veillance des écoles et des col­lèges est ren­for­cée. » Po­li­ciers. « Le sta­tion­ne­ment au­tour des écoles et des col­lèges est in­ter­dit. Tout vé­hi­cule sus­pect est im­mé­dia­te­ment si­gna­lé. Des po­li­ciers sont par­fois sur place au mo­ment de l’en­trée et de la sor­tie des classes. En plus, ils pa­trouillent ré­gu­liè­re­ment dans la jour­née. Au­pa­ra­vant, ils ont ren­con­tré les chefs des éta­blis­se­ments pour par­ler des ques­tions de sé­cu­ri­té. » Te­nue. « Juste après les at­ten­tats, les po­li­ciers étaient presque tout le temps en uni­forme. Les voir ras­sure. Au­jourd’hui, ils sont par­fois en ci­vil. En ef­fet, pour les en­fants, voir tout le temps des po­li­ciers en te­nue peut créer une am­biance de peur et d’in­sé­cu­ri­té. L’école doit res­ter un lieu de sé­cu­ri­té dans le­quel les en­fants se sentent bien et pro­té­gés. » Conseils. « Il y a aus­si quelques conseils que les en­fants doivent ap­pli­quer : évi­ter de res­ter en groupe sur le trot­toir de­vant les écoles ou les col­lèges, par exemple. Et, si les en­fants re­marquent quelque chose de sus­pect, ils doivent en par­ler aux adultes de l’école ou à leurs pa­rents. » Com­ment s’ap­pelle le lieu où tra­vaille un com­mis­saire de po­lice ?

Un pan­neau Vi­gi­pi­rate de­vant une école de Rueil-Mal­mai­son (Hauts-de-Seine).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.