« On va voir s’il y a un anneau au­tour de Pluton »

Mon Quotidien - - À LA UNE - L. La­rour

Après 9 ans de voyage, la sonde New Ho­ri­zons est presque ar­ri­vée à des­ti­na­tion. Di­manche, elle a com­men­cé à prendre des pho­tos de Pluton. L’en­gin a par­cou­ru 4,8 mil­liards de km avant d’être as­sez proche de la pla­nète naine (lire p. 2) pour la pho­to­gra­phier ! « Pour l’ins­tant, sur les pho­tos, Pluton n’est pas plus grande qu’un point lu­mi­neux. La sonde est en­core à plus de 200 mil­lions de ki­lo­mètres, pré­cise Tho­mas Wi­de­mann, spé­cia­liste des pla­nètes loin­taines à l’Ob­ser­va­toire de Pa­ris. New Ho­ri­zons pas­se­ra au plus près de Pluton le 14 juillet. Elle s’en ap­pro­che­ra à 13 695 km. Mais ses ins­tru­ments scien­ti­fiques sont si pré­cis qu’on dis­tin­gue­ra net­te­ment des détails à 100 m près, sur le sol de la pla­nète. Comme si on voyait la tour Eif­fel si la sonde sur­vo­lait la Terre et non Pluton ! » Pluton est en­core une pla­nète très mys­té­rieuse. À cause de son éloi­gne­ment, elle n’a ja­mais pu être étu­diée par une sonde. « Même les images prises par de puis­sants té­les­copes spa­tiaux sont floues, pré­cise Tho­mas Wi­de­mann. On va en­fin voir si un anneau de glace, in­vi­sible de­puis la Terre, en­toure Pluton. On sait dé­jà que cette pla­nète naine a au moins 5 lunes. On va peut-être en dé­cou­vrir d’autres, plus pe­tites. Mais New Ho­ri­zons ne pour­ra pas se po­ser sur Pluton. La sonde avance très vite, à en­vi­ron 50 000 km/h, et elle n’a pas as­sez d’éner­gie pour frei­ner. Si elle es­saie, elle s’écra­se­ra. »

On dis­tin­gue­ra net­te­ment des détails à 100 m près, sur le sol de la pla­nète

Qui est Pluton, dans la my­tho­lo­gie ro­maine ? Astre : corps cé­leste (pla­nète, étoile, co­mète...). Dia­mètre (ici) : lar­geur. My­tho­lo­gie : his­toires (lé­gendes) au­tour de hé­ros, de dieux...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.