Un chien sau­vé par du « bouche-à-truffe »

Mon Quotidien - - FRANCE - L. La­rour

Il y a une di­zaine de jours, un homme a sau­vé un hus­ky en lui fai­sant du « bou­cheà-truffe » ! Ce jour-là, un équi­page de chiens de traî­neaux s’en­traî­nait pour une course, la Re­tor­di­ca. Elle a lieu tous les ans, en hi­ver, dans les mon­tagnes du Ju­ra, dans l’Ain (01). Le hus­ky cou­rait avec le reste de son équi­page, lorsque le mu­sher a per­du le contrôle de l’at­te­lage et est tom­bé. Voyant les chiens s’en­fuir, il est al­lé cher­cher du se­cours. Aler­té, l’un des or­ga­ni­sa­teurs de la course, Re­né Ba­ra­toux, a en­four­ché sa mo­to-neige. Ac­com­pa­gné du mu­sher, il a cher­ché les chiens sur 20 km de pistes. Lors­qu’il les a re­trou­vés, Re­né a blo­qué le sen­tier avec son en­gin pour ar­rê­ter la course folle de l’at­te­lage. C’est là qu’il a re­mar­qué que l’un des hus­kys s’étran­glait avec des noeuds du har­nais (sangles au­tour du corps du chien). « Tout l’at­te­lage était em­mê­lé. Le chien était tom­bé et il s’était fait traî­ner comme ça sur des ki­lo­mètres, a ra­con­té Re­né au jour­nal ré­gio­nal Le Dau­phi­né li­bé­ré. Il ne bou­geait plus. Le mu­sher m’a dit qu’il était mort. » Re­né dé­cide alors d’es­sayer d’ai­der le hus­ky. Il l’al­longe sur le sol. « On lui a ou­vert la gueule et on souf­flait de l’air de­dans, en fai­sant comme un en­ton­noir avec nos mains. Au bout d’une ving­taine de mi­nutes, on a vu que le chien se ré­veillait », se ré­jouit Re­né. Il a en­suite ins­tal­lé le bles­sé sur le traî­neau et a at­ta­ché le reste des chiens à l’ar­rière de sa mo­to-neige, pour ra­me­ner tout le monde à la base. « Ils étaient bien heu­reux de ren­trer. Une fois ar­ri­vé, le chien avait re­pris ses forces », ex­plique Re­né. Quel chien de traî­neau a don­né é

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.