Les en­fants ont-ils le droit de jouer aux jeux de grat­tage ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

In­ter­dit. « Non. De­puis 2007, c’est in­ter­dit en France par une loi. Le vendeur des jeux de grat­tage (par exemple, dans un bu­reau de ta­bac) n’a pas le droit de vendre l’un de ces jeux à une per­sonne de moins de 18 ans. Il s’en­gage avec la Fran­çaise des Jeux (qui les fa­brique) à res­pec­ter cette loi. » Pro­tège. « Cette loi pro­tège les en­fants. On consi­dère qu’un en­fant est trop jeune pour bien ré­flé­chir et bien sa­voir com­ment uti­li­ser l’ar­gent qu’il peut ga­gner. On sait que, sou­vent, les per­sonnes dé­pen­dantes au jeu ont com­men­cé à jouer très jeunes. In­ter­dire ces jeux aux en­fants sert donc aus­si à évi­ter de les rendre dé­pen­dants. En plus, ces jeux de grat­tage sont fa­ciles, drôles et en­core plus ten­tants pour les en­fants. » Contrôles. « Il existe d’autres règles. Par exemple, les ven­deurs de jeux d’ar­gent n’ont pas le droit de faire cré­dit à un adulte qui en achète. Ce­la veut dire que l’ache­teur doit payer tout de suite : il n’a pas le droit de re­ve­nir payer plus tard. Si un vendeur ne fait pas res­pec­ter toutes ces règles, il n’au­ra plus le droit de vendre les jeux. Nous avons des ins­pec­teurs qui font des contrôles sur­prises pour le vé­ri­fier. » En France, les en­fants n’ont pas le droit d’en­trer dans les ca­si­nos. Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.