Une fa­mille a vu un loup dans son jar­din

Mon Quotidien - - FRANCE - L. La­rour

« Fin jan­vier, en ou­vrant les vo­lets, on a vu un gros ani­mal dans notre jar­din », ra­conte Char­line Huc. Cette mère de fa­mille ha­bite une mai­son si­tuée en pleine na­ture, à Saint-Étienne-du-Val­don­nez (48). Le vil­lage fait par­tie du parc na­tio­nal des Cé­vennes. « On s’est d’abord de­man­dé si ce n’était pas un re­nard, car il avait un pe­lage gris et mar­ron et une grosse queue touf­fue. » Après avoir ob­ser­vé l’ani­mal de plus près grâce au zoom d’un ap­pa­reil photo, Char­line réa­lise que c’est un loup (photo à droite). « Je n’en croyais pas mes yeux ! Je suis al­lée ré­veiller ma fille de 3 ans. Pos­tées à la fe­nêtre, nous l’avons ob­ser­vé. Ma fille était très contente. Elle l’a trou­vé très beau. » Le loup est res­té toute la jour­née près de la mai­son de la fa­mille Huc. Le pré­da­teur était ca­ché der­rière des buis­sons au fond du jar­din, mais il sor­tait de temps en temps. « On a ap­pris plus tard qu’il avait tué un che­vreuil ce ma­tin-là, près de chez nous. » Le loup a traî­né sa proie jus­qu’à un fos­sé et il a cher­ché une ca­chette à proxi­mi­té pour la sur­veiller. « Il fai­sait des va-et-vient entre les buis­sons et le che­vreuil. La nuit, il est par­ti avec le ca­davre. » Ce jour-là, per­sonne ne l’a dé­ran­gé. « On n’est pas sor­tis. Même notre gros chien de chasse est res­té dans sa niche, dans le jar­din. Il n’a pas aboyé pour nous pré­ve­nir de l’ar­ri­vée du loup. Le chien a sen­ti le dan­ger et il s’est ca­ché. On ne l’a pas beau­coup vu », s’amuse Char­line. De­puis 8 ans, 1 ou 2 loups vivent dans le parc na­tio­nal des Cé­vennes. Mais c’est la pre­mière fois qu’on en voit dans cette par­tie du parc. Com­bien y a-t-il de loups en Fra a

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.