Les dé­gâts ne sont pas énormes, se­lon un ex­pert

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

Dans quel état se trouve le masque fu­né­raire le plus cé­lèbre du monde, ce­lui du pha­raon Tou­tan­kha­mon (lire p. 2) ? Cet ob­jet en or, vieux de 3 300 ans, a été gra­ve­ment abî­mé par un em­ployé du Mu­sée égyp­tien du Caire, en Égypte (Afrique), pour­tant char­gé de le ré­pa­rer. C’est ce qu’af­firme Mo­ni­ca Han­na, d’un groupe égyp­tien de pro­tec­tion du pa­tri­moine. Après avoir été cas­sée, la barbe du masque a été gros­siè­re­ment rat­ta­chée, lais­sant voir une trace de colle, a-t-elle ex­pli­qué. Un res­pon­sable du mu­sée a re­con­nu (sans don­ner son nom) que l’ob­jet avait été abî­mé en 2014, quand des em­ployés l’avaient sor­ti de sa vi­trine pour ré­pa­rer l’éclai­rage. Le masque avait failli tom­ber, mais il avait été rat­tra­pé à temps. Seule la barbe s’était dé­ta­chée. Ré­pa­ré à la hâte, le masque avait en­suite été re­pla­cé dans la vi­trine… Se­lon le di­rec­teur du Mu­sée égyp­tien du Caire, au­cune faute n’a été com­mise. Le mi­nis­tère égyp­tien des An­ti­qui­tés est du même avis : « Le tra­vail a été bien fait. »

La barbe est tom­bée, car la colle uti­li­sée lors d’une ré­pa­ra­tion en 1941 ne te­nait plus

Les dé­gâts ne sont pas énormes, as­sure Ch­ris­tian Eck­mann, un conser­va­teur al­le­mand. Le masque n’est pas en dan­ger et il existe des so­lu­tions pour le re­mettre en état. Il pré­cise qu’en 2014 la barbe est tom­bée, car la colle uti­li­sée lors d’une pre­mière ré­pa­ra­tion en 1941 ne te­nait plus. Se­lon lui, la colle uti­li­sée en 2014 n’était pas très ef­fi­cace. Consé­quence : le tra­vail va être soi­gneu­se­ment re­com­men­cé… Qui a dé­cou­vert le tom­beau de Tou­tan­kha­mon ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.