« Bay­max est un su­per­hé­ros de la gen­tillesse »

Mon Quotidien - - FRANCE - En­tre­tien réa­li­sé par M. S.

Le nou­veau film d’ani­ma­tion des stu­dios Dis­ney Les Nou­veaux Hé­ros sort au­jourd’hui au ci­né­ma (lire n° d’hier). L’ac­teur Kyan Kho­jan­di est la voix fran­çaise de Bay­max, le ro­bot-in­fir­mier gon­flable. Sou­rire. « Bay­max est un ro­bot du fu­tur, mais avec une voix hu­maine. C’est un su­per-hé­ros de la gen­tillesse. Je l’ai tout de suite vu comme un hu­main avec une voix de ro­bot. C’est plus fa­cile de le jouer ain­si, car on peut gar­der l’émo­tion et la sin­cé­ri­té d’un être hu­main. Il ré­pète tou­jours, et de la même fa­çon : “Quel est votre pro­blème ?” Mais il a une sorte de sou­rire dans la voix, qui ré­vèle sa gen­tillesse. » Voix « C’est un per­son­nage doux, au ser­vice des autres, qui ne juge ja­mais per­sonne. Pour le dou­bler, j’ai ap­pris à ra­len­tir la vi­tesse à la­quelle je parle d’ha­bi­tude. J’ai aus­si adou­ci ma voix, en par­lant de fa­çon un peu plus ai­guë. Ce ro­bot n’a pas de bouche et il est mal­adroit. Ce­la a été un vrai dé­fi de faire pas­ser toute la bon­té qu’il dé­gage uni­que­ment par la voix. » Im­pro­vi­ser. « J’avais un texte à lire. Mais on m’a lais­sé im­pro­vi­ser un peu, pour don­ner une “touche fran­çaise”. C’est en ten­tant des choses qu’on trouve des idées. Comme l’ex­pres­sion “pou­ka­pou­ka”, que j’ai in­ven­tée et que Bay­max par­tage avec Hi­ro quand ils font leur “check”. C’est drôle à dire. Donc on l’a gar­dée. » Hé­ros. « J’ai ra­re­ment été tou­ché par un per­son­nage qui n’est pas le hé­ros. Bay­max a un peu chan­gé ma vraie vie ! En ren­trant chez moi, je sou­riais, j’étais calme. » Com­ment s’ap­pelle le ro­bot quii dé­chets dans l’un des films des s

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.