L’ar­mée ne dé­ran­ge­ra plus les gy­paètes bar­bus

Mon Quotidien - - FRANCE - M. De­perne

Le gy­paète bar­bu n’aime pas être em­bê­té lors­qu’il s’oc­cupe de ses oi­sillons, entre no­vembre et août. Si un avion passe au-des­sus du lieu où il a fait son nid, l’oi­seau prend peur et peut al­ler jus­qu’à aban­don­ner ses pe­tits. Pour pro­té­ger cette es­pèce, les mi­li­taires de l’ar­mée de l’air ont dé­ci­dé, jeu­di, de ne plus sur­vo­ler les zones où les gy­paètes bar­bus ins­tallent leurs nids. Il s’agit sou­vent de hautes fa­laises si­tuées dans des ré­gions mon­ta­gneuses, comme les Py­ré­nées, les Alpes ou la Corse. Le gy­paète bar­bu est le plus grand ra­pace d’Eu­rope. Il peut me­su­rer jus­qu’à 3 mètres d’en­ver­gure. Mais cette es­pèce est me­na­cée de dis­pa­ri­tion : il n’en reste que 53 couples en li­ber­té en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.