SOIN TRÈS NA­TU­REL

Mon Quotidien - - THAÏLANDE -

CONTEXTE D’après des études, la bave d’es­car­got est bonne pour la peau hu­maine. Elle peut même la faire « ra­jeu­nir » !

Dans la ré­gion de Chiang Mai, en Thaï­lande (Asie), le 19 jan­vier

IN­SO­LITES

• La sang­sue. De­puis l’An­ti­qui­té, ce vers long de 3 cm est uti­li­sé en mé­de­cine. Il s’ac­croche à la peau de sa proie par des ven­touses et se nour­rit en su­çant son sang. Les sang­sues per­mettent de soi­gner cer­taines ma­la­dies vei­neuses (des veines), des ten­di­nites (in­flam­ma­tions des ten­dons)… On ap­pelle cette tech­nique l’« hi­ru­do­thé­ra­pie ». • Le Ce pois­son sans dents est uti­li­sé en fish pe­di­cure, (« pé­di­cure aux pois­sons »). Le prin­cipe : plon­ger ses pieds dans un bac rem­pli de ces pe­tits ani­maux ma­rins. Les Gar­ra ru­fa vont les dé­bar­ras­ser de leurs peaux mortes. Cette tech­nique est ap­pa­rue au dé­but des an­nées 2010. • L’abeille. Le ve­nin de cet in­secte est uti­li­sé pour pré­pa­rer des crèmes à ap­pli­quer sur le vi­sage. D’après cer­taines per­sonnes, il per­met de ré­duire les rides.

LES FAITS

LE SA­VIEZ-VOUS ?

De quelle ré­gion de France vient la re­cette des es­car­gots à l’ail, au per­sil et à l’écha­lote ? Bour­gogne. La

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.