« On a en­traî­né 16 loup s pour faire ce film »

Mon Quotidien - - FRANCE - En­tre­tien réa­li­sé par O. Gas­se­lin

An­drew Simp­son a dres­sé les loups du film Le Der­nier Loup, de Jean-Jacques An­naud, qui sort mer­cre­di. In­ter­view. Lou­ve­teaux. « J’ai pas­sé 3 ans en Chine (Asie) à éle­ver des loups de Mon­go­lie, l’es­pèce que l’on voit dans le film. Il y a eu beau­coup de naissances de lou­ve­teaux et, au fi­nal, pour le film, on en a gar­dé et en­traî­né 16, de dif­fé­rents âges. Pour le film Loup, de Ni­co­las Va­nier, j’avais uti­li­sé mes propres loups du Ca­na­da, donc c’était plus fa­cile pour moi. » Confiance. « Il faut pas­ser beau­coup de temps avant de réus­sir à éle­ver un loup, à ob­te­nir qu’il soit “ac­teur”. Une re­la­tion de confiance, un lien af­fec­tif, doit s’éta­blir entre cet ani­mal sau­vage in­tel­li­gent et vous. Quand c’est le cas, on peut avoir un contrôle sur lui. » At­taque. « La scène d’at­taque de nuit des loups sur le trou­peau de che­vaux (l’une des scènes les plus in­croyables du film) a été très com­pli­quée à faire. La pré­pa­ra­tion a du­ré des se­maines. On a fait tra­vailler en­semble, long­temps avant, che­vaux et loups. Les che­vaux étaient les plus ef­frayés. Mais tout s’est bien pas­sé et il n’y a pas eu d’ac­ci­dent ni d’ani­maux bles­sés. L’autre scène dif­fi­cile était celle où les loups entrent dans l’en­clos à mou­tons. On a été obli­gés de leur ap­prendre à es­ca­la­der un mur de 3 m, et en­suite à sau­ter en uti­li­sant leur vi­tesse. Pas fa­cile : un loup n’est pas un chat ! » Star. « Clou­dy est le loup star. Il a fait des choses ex­cep­tion­nelles pour le film et on s’est bien en­ten­dus tout de suite. Tous les jours, il lé­chait le vi­sage de Jean­Jacques An­naud ! » Jean-Jacques An­naud a dé­jà touu Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.