Pour­quoi, à l’air, les pommes cou­pées bru­nissent-elles ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Ré­ac­tion. « La chair de la pomme bru­nit quand elle est en con­tact avec l’air. C’est une ré­ac­tion chi­mique. » Cel­lules. « Quand tu croques dans une pomme ou quand tu la coupes avec un cou­teau, tu “casses” des cel­lules de la chair du fruit. Des élé­ments chi­miques sont li­bé­rés et, au con­tact de l’air, ils bru­nissent (on dit qu’ils “s’oxydent”). » Goût. « Ce n’est ab­so­lu­ment pas mau­vais à man­ger. Ce­la ne change rien au goût du fruit et ce n’est pas non plus un pour­ris­se­ment. » Ci­tron. « Il existe des as­tuces pour em­pê­cher ce bru­nis­se­ment. Par exemple, si tu veux que tes mor­ceaux de pomme res­tent bien “blancs” dans une sa­lade de fruits, il suf­fit de les ar­ro­ser de jus de ci­tron. Il contient un acide qui em­pêche la pomme de bru­nir. Le ci­tron est le fruit le plus acide, mais ce­la ne change pas trop le goût de la pomme. » Sculp­ture. « Des ar­tistes et cer­tains cui­si­niers spé­cia­li­sés font de la sculp­ture sur fruits. Ils uti­lisent du ci­tron pour mettre sur les fruits, mais, sur­tout, ils ont une tech­nique de coupe pour ne pas cas­ser les cel­lules ! Et ils ont des lames de cou­teaux très ai­gui­sées. » Le mot « pomme » vient du la­tin « po­mum », qui si­gni­fie « fruit ». Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.