TRAU­MA­TI­SÉS MAIS SAU­VÉS

Mon Quotidien - - LE CAMP D’AUSCHWITZ 03 -

CONTEXTE De 1942 à 1945, les Al­le­mands construisent des camps des­ti­nés à tuer un maxi­mum de Juifs et d’op­po­sants. Plus d’un mil­lion d’entre eux meurent dans ce­lui d’Au­sch­witz, en Po­logne.

À Au­sch­witz, en Po­logne (Eu­rope), en jan­vier 1945

ET EN­SUITE ?

Après la guerre, le camp d’Au­sch­witz reste aban­don­né pen­dant deux ans. En 1947, la Po­logne dé­cide de le trans­for­mer en mu­sée à la mé­moire des vic­times. De­puis 1979, il est ins­crit au pa­tri­moine mon­dial de l’Unes­co et donc pro­té­gé. Une par­tie du mu­sée pré­sente une ex­po­si­tion ra­con­tant les condi­tions de vie des pri­son­niers. On peut y voir des ob­jets ré­cu­pé­rés dans le camp à sa li­bé­ra­tion (vais­selle, lu­nettes, chaus­sures…), ain­si que des che­veux de pri­son­niers, uti­li­sés par les Al­le­mands pour fa­bri­quer du tis­su. Une autre par­tie du camp a été lais­sée in­tacte. Les vi­si­teurs peuvent en­trer dans les chambres à gaz, où les vic­times mou­raient as­phyxiées, et voir les fours, où les corps étaient brû­lés… En­vi­ron un mil­lion de per­sonnes, dont de nom­breux éco­liers, vi­sitent le camp d’Au­sch­witz chaque an­née.

LES FAITS

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vrai ou faux ? En­vi­ron 6 mil­lions de Juifs sont morts du­rant la Se­conde Guerre mon­diale. Vrai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.