75 000 MORTS EN UNE SE­CONDE

Mon Quotidien - - 08 L’ANNÉE 1945 -

CONTEXTE En mai 1945, la Se­conde Guerre mon­diale est ter­mi­née en Eu­rope. Mais le conflit se pour­suit entre les États-Unis et le Ja­pon, dans l’océan Pa­ci­fique.

À Hi­ro­shi­ma, au Ja­pon (Asie), le 6 août 1945 plus tard, de nom­breux sur­vi­vants mour­ront en­core de ma­la­dies cau­sées par ces bombes.

COM­PRENDRE

Pour­quoi les États-Unis uti­lisent-ils une arme si re­dou­table ? Le nou­veau pré­sident amé­ri­cain, Har­ry Tru­man, veut à tout prix en fi­nir avec la guerre. Le 26 juillet, il met en garde le Ja­pon : s’il ne se rend pas, il su­bi­ra une des­truc­tion grave et ra­pide. Mais le Ja­pon re­fuse, ce qui dé­cide les Amé­ri­cains à lâ­cher les deux bombes. Le 15 août, l’em­pe­reur ja­po­nais Hi­ro­hi­to an­nonce fi­na­le­ment la dé­faite de son pays. Le do­cu­ment met­tant fin à la guerre est si­gné le 2 sep­tembre. Se­lon plu­sieurs spé­cia­listes, les Amé­ri­cains ont lar­gué ces bombes car ils ont été trau­ma­ti­sés par les ka­mi­kazes ja­po­nais. Ces pi­lotes étaient prêts à mou­rir en écrasant leurs avions sur les na­vires amé­ri­cains dans l’océan Pa­ci­fique.

LES FAITS

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vrai ou faux ? À leur re­tour, les avia­teurs ayant lar­gué la bombe voyaient en­core le nuage en forme de cham­pi­gnon à 500 km de dis­tance. Vrai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.