Quels ap­pa­reils ont le droit de vo­ler au-des­sus de Pa­ris ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Règle. « Au­cun ap­pa­reil n’a le droit de vo­ler au­des­sus de Pa­ris à moins de 6 500 pieds (2 000 mètres) d’al­ti­tude. Cette règle concerne tous les en­gins vo­lants : pe­tit avion de tou­risme, gros avion, drone, hé­li­co­ptère… Mais un avion de ligne qui vole à plus de 2 000 mètres d’al­ti­tude a le droit de pas­ser au-des­sus de Pa­ris. » Sé­cu­ri­té. « Cette règle de sé­cu­ri­té sert à pro­té­ger Pa­ris, sa po­pu­la­tion et des lieux sen­sibles, comme l’Ély­sée, où vit le pré­sident. » Ur­gence mé­di­cale. « Il y a des ex­cep­tions pour les hé­li­co­ptères. Ceux du SA­MU (secouristes) ont le droit de sur­vo­ler Pa­ris pour trans­por­ter des bles­sés vers les hô­pi­taux. C’est l’ur­gence mé­di­cale. C’est aus­si le cas pour des hé­li­co­ptères de la po­lice, qui sur­volent une grande ma­ni­fes­ta­tion ou un évé­ne­ment spor­tif (ex. : une course à pied ou le Tour de France cy­cliste). » Zones sen­sibles. « En France, il y a d’autres zones sen­sibles que per­sonne n’a le droit de sur­vo­ler. C’est le cas des cen­trales nu­cléaires, des ins­tal­la­tions mi­li­taires... Pour les autres villes, il y a une al­ti­tude mi­ni­male à res­pec­ter se­lon la taille de la ville. » Quel est l’aé­ro­port fran­çais par le­quel passent le plus de voya­geurs ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.